facebookyoutube

"Un spectacle fort, original, qui tient
autant du théatre que de l'opéra et du
concert avec un travail très fin du
percussionniste"

Le Courrier Picard - 19 octobre 2001

La légende d'un jardin dit L'Argilière
Opéra-théâtre pour voix, masque et percussions

les 2 scientifiques


Il était une fois, de nos jours, un singe doué de pouvoirs exceptionnels et le jardinier d'un cimetière chinois, du Nord de la France, qui vinrent en aide à un très jeune mort de plus de
80 ans...

Le travail de mémoire est à l'origine de ce spectacle : il s'inscrit pourtant dans un espace légendaire plus qu'historique, inspiré par l'histoire de Chinois débarqués en France dès 1917 pour travailler à l'arrière du front.

La magie et le merveilleux sont ici convoqués. Les défunts et les dieux surgissent sur le plateau. La pluie et le vent sont leur cortège. Mais les dieux sont parfois querelleurs, farceurs ou facétieux et les humains crédules, malchanceux ou malicieux...

Musique François Grandsir
Livret et dramaturgie Frédéric Tellier

LA DISTRIBUTION

Jean-Pierre Baudon, percussions
Eric Degioannini, la Voix du Mort
Christine Moreau, le Roi des Singes
Frédéric Tellier, le Jardinier
Catherine Le Goff, l’Ombre du Mort
Mise en scène et scénographie Sylvie Gautier
En collaboration avec Frédéric Tellier
Masque Jean-Marie Binoche puis Soei Ogura
Costumes Valérie-Anne Moreau - Atelier Odile Husson
Lumières Yvan Lombard
Régie Renaud Sachy
Construction décors Décor et Cie

Création le 7 mars 2001 à la Maison du Théâtre d'Amiens avec le soutien de : DRAC Picardie / Ministère de la Culture, Fonds de Création Lyrique de la SACD, Mission 2000 / « Amiens, Les Couleurs du Monde », Conseil Régional de Picardie, Conseil Général de la Somme, Amiens Métropole, Maison du Théâtre d'Amiens, Scènes d'Abbeville, Festival de Saint-Riquier.